novembre 14th, 2011

faire-un-paravent-maison Faire un paravent avec de la récupération et des idées.

Pas nécessaire d’être un bricoleur averti pour réaliser les idées suivantes.

Nées de la rencontre de quelques trouvailles avec quelques velléités créatrices, elles ont en commun le mélange du vieux et du neuf et la chasse au gaspillage.

creer-un-paravant

Faire un paravent

La solution la plus simple consiste à acheter les montants tout prêts dans le commerce, où l’on en trouve de toutes les tailles. Il suffit de réunir le nombre de volets nécessaire par des charnières.

Vernir ou peindre les montants s’ils sont en bois naturel.

On peut choisir de le réaliser soi-même avec des tasseaux, des charnières et trois panneaux de contreplaqué.

Monter trois cadres, avec deux montants verticaux chacun et trois traverses horizontales (en bas, en haut et au milieu).

Pratiquer des encoches à mi-bois pour le placement des traverses, coller et clouer. Recouvrir chaque cadre d’un panneau de contre-plaqué, collé et cloué sur montants et traverses.

Ajuster les charnières pour relier les panneaux (de préférence, des charnières doubles). Poncer et dépoussiérer.

Habiller selon son goût, soit en tendant un strict papier blanc cassé (à la japonaise), ou une rabane, un tissu uni, coloré, fleuri…, des canisses, du bambou, du cannage tout préparé pour chaises, (vendu en plaques ou en rouleaux).

frabriquer-un-paravant

Des idées de paravent

Illustré. Exercer son talent de peintre sur une toile unie : la fantaisie créatrice peut tout se permettre. Y compris les collages les plus surréalistes à partir de publicités et de photos découpées dans les journaux.

Vide-poches. Habiller les panneaux de housses cousues en fonction de leur usage. Profondes ou larges, elles recevront le matériel de couture ou de bricolage.

Invisible. Recouvert de miroirs, il sépare tout en disparaissant dans le décor, qu’il multiplie.

Jardin. Peint et habillé de plantes artificielles retombantes, il masque un coin près d’une fenêtre.

Galerie d’exposition. Photos de famille, cadres à thèmes, collections sous verre (papillons, boutons. . .).

Gastronomique. Recouvert d’étiquettes de bouteilles de vin classées par régions, par panneaux, ou d’une collection de menus récoltés au sortir de tables mémorables.

Géographique. Cartes anciennes ou cartes modernes (celles de l’Institut géographique national sont très belles), pour entretenir des rêves de voyage.

Et encore : vieux-journaux illustrés, catalogues de caractères, nuanciers de couleurs ou de tissus, herbier…


Laissez-moi un commentaire

Anti-Spam Quiz: